Envoyer à un ami  Imprimer  Augmenter la taille du texte  Réduire la taille du texte  abonner article  desabonner article
Ressources naturelles et paysages

Analyse d’enquête : Paysages et sites de Guadeloupe

partager sur facebook partager sur twitter
publié le 4 août 2017 (modifié le 7 août 2017)

Bénédicte LETI, étudiante en 2e année d’école d’ingénieur a réalisé une enquête sur les Sites et Paysages de Guadeloupe pour la DEAL/PACT*.
Ciblée sur le grand public, cette enquête a pour objectifs de :
- savoir comment sont considérés les paysages en Guadeloupe ;
- mieux connaître le niveau d’information sur les sites classés.

Cette enquête diffusée sur la plateforme multimédia de la DEAL a permis de recueillir 132 réponses. Nous remercions tous ceux qui ont pris le temps d’y répondre.

La première partie du questionnaire a permis d’établir que les paysages préférés des participants sont, du plus cité au moins cité : la Soufrière, la Pointe des Châteaux, les Chutes du Carbet, Terre-de-Haut(1), les plages(2), la Grande Vigie, Grande Anse de Deshaies, le phare de Vieux-Fort, l’Anse à la Barque, Marie-Galante, le Grand Cul de Sac Marin, la batterie et la sucrerie de Grande Pointe, les Monts Caraïbes et le canal des Rotours. On considère ici, les sites classés, inscrits ou en projet de classement et les cinq autres sites les mieux classés.

La popularité de ces paysages est due en majorité à leur beauté, au sentiment de bien-être et à la possibilité d’y faire du sport. Les participants ressentent surtout du plaisir, de la tranquillité, plus de liberté et de relaxation. Ils fréquentent globalement les sites choisis une fois par mois et jugent l’aspect des sites constant.

La deuxième partie du questionnaire a montré que les participants estiment en majorité qu’un paysage emblématique est remarquable, c’est-à-dire admirable, avec de grandes qualités. Ils étaient ensuite amenés à proposer les sites qu’ils considèrent emblématiques, ce qui a donné pour les 10 premiers lieux : la Soufrière, la Pointe des Châteaux, les Chutes du Carbet, Terre-de-Haut, les plages, le phare de Vieux-Fort, la Grande Vigie, Marie-Galante, la Désirade et Grande Anse.

La dernière partie du questionnaire a indiqué que beaucoup de participants confondent la notion de site classé avec tous les autres types de protection existant comme les parcs nationaux, les forêts domaniales, etc.

Cette enquête a permis de montrer que la notion de sites classés, inscrits ou en projet de classement n’est pas encore bien connue du grand public. Très peu de participants connaissent ce que signifie une telle protection et ses conséquences. Une meilleure communication sur cette notion et ce qu’elle implique est à envisager.

Le détail de l’analyse est disponible en version PDF téléchargeable ( compte rendu enquete paysages et sites de guadeloupe (format pdf - 2 Mo - 01/08/2017) ).

*(Prospective, Aménagement et Connaissance du Territoire)

(1) L’appellation « Terre-de-Haut » regroupe les Saintes, la Baie des Saintes, la Baie de Pompierre, le Pain de Sucre et Terre-de-Haut.
(2) L’appellation « les plages » regroupe les plages ne faisant pas partie d’un site classé, inscrit ou en projet de classement.