Envoyer à un ami  Imprimer  Augmenter la taille du texte  Réduire la taille du texte  abonner article  desabonner article
Presse & communication

Des "kabrits" dans la filière des déchets recylés

partager sur facebook partager sur twitter
publié le 23 octobre 2012 (modifié le 18 septembre 2018)

L’opération de destruction de Kabrits, première manifestation de la semaine sécurité routière, s’est déroulée en présence du directeur de cabinet du Préfet de région et de Vincent Royer, directeur adjoint DEAL.
Les agents de la cellule départementale de sécurité routière (DEAL) en appui technique, ont réussi cette journée de sensibilisation à laquelle participaient des représentants de la presse, de la gendarmerie nationale et des IDSR (intervenants départementaux de sécurité routière).

"Kabrit", c’est le nom donné aux motocycles transformés en "engins motorisés" en vue d’augmenter leur puissance (vitesse / bruit). Ces engins qui ne répondent plus aux normes, augmentent l’insécurité routière sur les routes de Guadeloupe. Beaucoup de nos jeunes se mettent en danger et sont une véritable menace pour la vie des autres usagers.

L’entreprise industrielle "Antilles Environnement Recyclage" ou AER, spécialisée dans la filière des déchets et recyclage (certification Iso 90001 et Iso 14001) intervient au début du processus de destruction de ces engins confisqués.

Saisis par les forces de l’ordre, ce sont 3,300 tonnes de "Kabrits" qui ont été d’abord dépollués, puis compressés lors du lancement de la semaine "sécurité routière". Ces déchets comme tous les autres encombrants métalliques seront acheminés hors Guadeloupe pour être recyclés et entamer un autre cycle de vie sous une autre forme.