Envoyer à un ami  Imprimer  Augmenter la taille du texte  Réduire la taille du texte  abonner article  desabonner article
Climat, Air, Énergie

Énergie éolienne

partager sur facebook partager sur twitter
publié le 25 mars 2013 (modifié le 13 juin 2013)

Douze fermes éoliennes sont installées en Guadeloupe. Ces machines ont fourni au réseau en 2012 51 GWh. Pour mémoire en 2011 la production était de 45 GWh. On note donc une évolution de 13,3% .
C’est la 3ème source de production d’énergie électrique renouvelable de la Guadeloupe. Elle a fourni 3% du mix énergétique en 2012.
Trois exploitants se partagent le marché : EDF Energies Nouvelles avec une puissance installée de 8,4 MW, AEROWATT (16,6 MW) et SEC (3 MW), soient 28 MW au total.

Les fermes sont situées sur les communes d’Anse-Bertrand, de Petit-Canal, de Saint-François, de la Désirade, de Capesterre de Marie-Galante, et de Terre de Bas.
La Guadeloupe présente un fort potentiel de développement de l’éolien avec des alizés présents une bonne partie de l’année. D’autre part il existe des gisements non encore exploités. Le SRCAE prévoit l’installation de 90 à 110 MW à l’horizon de 2030. Cependant le risque cyclonique limite la puissance des générateurs et la hauteur de leurs supports. Actuellement les générateurs les plus puissants développent 275 kW sur des mâts rabattables. Dans un futur proche, ils devraient être remplacés par des générateurs plus puissants (1 MW) et moins sonores.

Cette source d’énergie électrique est dite "intermittente". La production électrique est variable et fonction du flux d’air. Selon la réglementation, on ne peut injecter plus de 30% d’énergie intermittente dans le réseau insulaire sans risquer de le déséquilibrer par des variations brutales.
Il sera possible d’augmenter cette part en mettant en œuvre des dispositifs de stockage de l’énergie électrique produite, ce qui permettra de lisser son injection dans le réseau.

En 2011, la Commission de Régulation de l’Énergie a retenu trois projets en Guadeloupe pour une puissance additionnelle de 14,6 MW, ce qui portera la puissance installées de Guadeloupe à 42,6 MW. Ces projets devraient aboutir courant 2013

Ci-après la répartition spatiale des fermes éoliennes de Guadeloupe
.