Envoyer à un ami  Imprimer  Augmenter la taille du texte  Réduire la taille du texte  abonner article  desabonner article
Presse & communication

Guadeloupe : la transition énergétique en marche

partager sur facebook partager sur twitter
publié le 22 mars 2017

La transition énergétique a fait l’objet d’une réunion de travail animée par la DEAL et le Conseil régional, le mardi 14 mars 2017, à l’espace régional du Raizet, Les Abymes.

Présentation de la Programmation pluriannuelle de l’énegie (PPE)

Prévue par la Loi de transition énergétique pour la croissance verte, la PPE fixe énergie par énergie les grandes orientations de la politique énergétique en France Hexagonale. S’appuyer sur un tel outil de pilotage représente un enjeu stratégique majeur pour l’archipel de Guadeloupe. Car cet outil de la transition énergétique est en cohérence avec la stratégie nationale bas-carbonne (qui porte sur la réduction des émissions de gaz à effet de serre).
Pour mémoire, le projet de PPE de Guadeloupe pour la période 2016-2023, a été mis à la disposition du public du 24 février au 25 mars 2017. Ce document met l’accent sur le renforcement des actions de Maîtrise de la Demande d’Énergie (MDE), le développement et la valorisation des énergies renouvelables.

La Géothermie, une ressource naturelle, au cœur de la Coopération régionale

A cette occasion la convention relative à la mise en place d’un Centre d’excellence sur la géothermie a été signée par la Ministre et le Président du Conseil régional. Elle a pour but de fixer les conditions dans lesquelles l’État et la Région agissent pour mettre en place et développer un Centre d’excellence en Géothermie. Ce dernier serait le correspondant du Centre Caribéen pour les énergies Renouvelables et l’efficacité Énergétique (CREE) installé à la Barbade sous l’égide du CARICOM. L’État via le Ministère s’engage et alloue 100 Mille euros à l’ADEME pour contribuer à la mise en place de ce centre d’excellence sur la géothermie. La Région Guadeloupe, quant à elle, s’engage en tant que chef de file, à déposer dans le programme INTERREG 5 Caraïbes, un projet de coopération régionale basé sur le développement de la géothermie. La priorité étant la concrétisation du Centre d’excellence sur la géothermie, le partage d’expérience du territoire en matière de performance énergétique dans les bâtiments ; l’échange de bonnes pratiques régionales pour le développement des énergies propres dans les transports ; la valorisation de rejet de la géothermie.

Voir quelques séquences en image de la visite Ministérielle