Envoyer à un ami  Imprimer  Augmenter la taille du texte  Réduire la taille du texte  abonner article  desabonner article
Ressources naturelles et paysages

L’initiative française pour les récifs coralliens

partager sur facebook partager sur twitter
publié le 15 mai 2017 (modifié le 16 mai 2017)

Introduction
La France est le seul pays qui présente des récifs coralliens dans les 3 océans du globe soit environ 10 % des récifs mondiaux et une surface de 55 000 km2.
Dans le cadre de l’ICRI (International Coral Reef Initiative), le Ministère de l’Environnement a décidé de créer l’IFRECOR (Initiative Française pour les REcifs CORalliens) répondant aux objectifs de l’ICRI.
Les enjeux sont les suivants :

  • mettre en valeur le patrimoine national exceptionnel que représentent les récifs coralliens dans les DOM-TOM, et leur biodiversité ;
  • favoriser à l’étranger la promotion des technologies et des savoir-faire français en matière de gestion des récifs ;
  • faire participer des équipes françaises aux activités de recherche et de développement en territoire national et à l’étranger.

Moyens
L’IFRECOR est représentée au sein de chaque DOM et TOM. Un comité local permet au niveau de chaque zone de coordonner les actions grâce aux partenariats entre de multiples acteurs. Ces actions s’inscrivent dans le cadre du Comité National qui élabore un plan d’action national déclinable selon les enjeux de chaque région géographique.

Stratégie
Le plan national d’action pour les récifs coralliens définit six grands axes stratégiques :

  • planification à fins de prévention ;
  • réduction des effets négatifs des activités humaines tout en assurant leur développement durable ;
  • développement de la recherche, de la surveillance et des outils d’aide à la décision ;
  • information, formation et éducation ;
  • développement des moyens d’actions réglementaires et financiers ;
  • développement de la coopération régionale.

Fonctionnement
Dans le cadre de la politique française d’étude, de suivi et de communication sur les milieux coralliens (IFRECOR), la DEAL travaille en collaboration avec un comité local depuis 1999 (réunissant scientifiques, collectivités territoriales, socio-professionnels et associations) afin de répondre au plan d’action national.
Les financements alloués pour cette opération assurent la réalisation des objectifs selon les axes suivants : communication, études, suivis, intégration de la protection des récifs dans les politiques environnementales et cartographie.
Un comité local créé en 1999, sous la responsabilité du Préfet et coordonné par la DEAL propose et valide un programme d’action local en relation avec le programme national. Des actions spécifiques au contexte local voient alors le jour.
En Guadeloupe le Comité local est composé de :

  • la Préfecture ;
  • la Direction de l’Environnement, de l’Aménagement et du Logement ;
  • le Parc National de la Guadeloupe ;
  • la Direction de la Mer ;
  • le Conservatoire du Littoral ;
  • l’Office National des Forêts ;
  • l’Université des Antilles et de la Guyane ;
  • le Comité Régional de Pêches Maritimes et d’Élevages Marins ;
  • l’Aquarium de la Guadeloupe ;
  • les Associations des Maires de la Guadeloupe ;
  • des clubs de plongées, des associations de protection de la nature et de gestion d’espaces naturels ;
  • le Conseil Régional et le Conseil Général.

Actions réalisées
1) Cartographie
Dans un premier temps des cartographies des biocénoses marines et des sensibilités écologiques ont été réalisées autour de l’île.
Aujourd’hui la DEAL possède une cartographie exhaustive des biocénoses marines, de la géomorphologie et des sensibilités écologiques. Il reste cependant à affiner certaines zones telles le Petit Cul-de-sac marin par exemple.
2) Communication
En 2001 un groupe de travail a été constitué afin de regrouper tous les partenaires locaux et de définir un programme commun de création et de validation de documents pédagogiques. Divers types de supports destinés au public scolaire ont pu être créés, édités et distribués.
Des dépliants, des autocollants, des posters, des timbres à l’effigie de photos de corail et de l’IFRECOR et des panneaux d’information sur le corail, les dégradations, les réseaux et la situation en Guadeloupe et dans les autres DOM sont présentés lors de manifestations en lien avec la mer. Un partenariat avec l’Aquarium de la Guadeloupe a permis de réaliser une exposition (film et panneaux d’information) en continu à Gosier.
3) Suivi
En collaboration avec l’Université Antilles Guyane, des transects de suivis de l’état de santé des récifs sont en place à divers lieux sur la Guadeloupe.
Cette opération répond aux exigences de l’ICRI quant aux suivis mondiaux des récifs permettant la publication d’un bilan planétaire tous les 2 ans.

Site internet de l’IFRECOR