Envoyer à un ami  Imprimer  Augmenter la taille du texte  Réduire la taille du texte  abonner article  desabonner article
Presse & communication

La centrale géothermie de Bouillante en Guadeloupe

partager sur facebook partager sur twitter
publié le 19 février 2014 (modifié le 18 septembre 2018)

Le chantier de rénovation de la première unité de la centrale géothermique a été inaugurée par la Préfète (Marcelle Pierrot), le maire de Bouillante (Jean-Claude Malo), le président (Vincent Laflèche) et le directeur général délégué du BRGM, président de la société Géothermie Bouillante (François Démarcq).

Cérémonie inaugurale à Bouillante

Les travaux réalisés s’élèvent à 4,4 millions d’euros. Ils concernent l’acquisition de rotor et d’un système de contrôle-commande, le renouvellement de tuyauteries et des installations électriques annexes.

Les personnalités présentes

Avec 6% de l’électricité consommée en Guadeloupe, la centrale géothermique de Bouillante contribue à la production d’énergies renouvelables sur le territoire.

Cérémonie inaugurale à Bouillante

Au niveau national, la centrale de Bouillante est "un cas unique de Géothermie haute énergie avec un réservoir naturel d’eau très chaude (250° C) réalimenté en permanence et qui permet de produire de l’électricité". L’eau sous pression est puisée à des profondeurs proches de 1000 m. La vapeur qui en est tirée, entraîne deux turbines reliées à des alternateurs qui transforment cette énergie en électricité.

L. Edom de la DEAL (casque rouge) et B. Hira de Géothermie Bouillante

La DEAL est le service technique de l’Etat en charge la police des Mines sur le territoire. Aussi conformément aux articles L 171-1 et L171-2 du code Minier, notre administration contrôle cette installation classée de production d’électricité par exploitation de gîtes géothermiques haute enthalpie.

Pour en savoir plus,
Dossier de Presse (format pdf - 1.3 Mo - 17/02/2014)