Envoyer à un ami  Imprimer  Augmenter la taille du texte  Réduire la taille du texte  abonner article  desabonner article
Presse & communication

La DEAL Guadeloupe accompagne aussi les jeunes en contrat d’insertion

partager sur facebook partager sur twitter
publié le 21 décembre 2017
Les jeunes salariés de Verte Vallée en contrat d’insertion ont eu droit à une présentation du projet Race for Water, navire révolutionnaire à propulsion mixte solaire-hydrogène-kite. L’objectif de cette expédition qui parcourt le monde à l’initiative de la Fondation Race for Water, est de sensibiliser la population à l’urgence de préserver l’environnement, et singulièrement les fonds marins. « En soutenant cette initiative de Verte Vallée qui a permis à ces jeunes de monter à bord du “Race for Water”, nous poursuivons plusieurs objectifs » précise Philippe Wattiau, chef de la mission développement durable et évaluation environnementale à la DEAL. « D’une part, nous contribuons à la sensibilisation à l’environnement de tous les habitants de la Guadeloupe. Cette démarche s’inscrit aussi dans un cadre plus général de l’engagement pris par la France de mener auprès de sa population des actions portant sur l’éducation à l’environnement et au développement durable, conformément à l’objectif affiché par l’Organisation des Nations unies. D’autre part, il s’agit pour la DEAL d’assurer la promotion des métiers de la mer dans le cadre de l’économie bleue (activités de production ou de services en contact direct avec l’océan) ». Sur ce point, la direction de l’environnement de l’aménagement et du logement (DEAL) souhaite activer une filière de recyclage des bateaux de plaisance hors d’usage (BPHU). Dans cette objectif, une consultation a été lancée auprès des différents acteurs locaux, dont l’association "Verte Vallée" pour le volet insertion par l’activité économique. La fédération des industries nautiques estime que les côtes seraient encombrées de 1200 épaves à Saint-Martin, 600 en Guadeloupe et 400 en Martinique. Si cette filière contribue à nettoyer les côtes de l’archipel, elle est aussi une source d’emplois et d’économie. Les salariés de structures d’insertion, dont ceux de Verte Vallée peuvent s’insérer dans cette filière à condition d’être encadrés par des personnes compétentes au sein de structures spécialisées et agréées. La démarche serait ainsi facilitée, car plusieurs opérateurs en Guadeloupe détiennent les habilitations requises. Charles Chavoudiga, directeur de Verte Vallée, confirme l’intérêt de son association pour les activités nautiques : « nous recrutons des jeunes très éloignés de l’emploi, pour qui nous cherchons toutes les solutions possibles d’insertion professionnelle. La visite sur ce bateau pourrait les aider à construire leur projet professionnel. Par ailleurs, il convient de souligner que la DIECCTE, des professionnels et la DEAL, réfléchissent ensemble à un chantier d’insertion axé sur les métiers de la mer ».
  • Lien vers image en grand format (nouvelle fenêtre)
     
     
     
    Informations : [Extension : jpg] [Format : 1280 X 720] [Taille : 143.4 ko]
  • Lien vers image en grand format (nouvelle fenêtre)
     
     
     
    Informations : [Extension : jpg] [Format : 1280 X 720] [Taille : 123.8 ko]
  • Lien vers image en grand format (nouvelle fenêtre)
     
     
     
    Informations : [Extension : jpg] [Format : 1000 X 562] [Taille : 210.5 ko]
  • Lien vers image en grand format (nouvelle fenêtre)
     
     
     
    Informations : [Extension : jpg] [Format : 5312 X 2988] [Taille : 2.5 Mo]
  • Lien vers image en grand format (nouvelle fenêtre)
     
     
     
    Informations : [Extension : jpg] [Format : 5312 X 2988] [Taille : 1.6 Mo]
  • Lien vers image en grand format (nouvelle fenêtre)
  • Lien vers image en grand format (nouvelle fenêtre)
  • Lien vers image en grand format (nouvelle fenêtre)
  • Lien vers image en grand format (nouvelle fenêtre)
  • Lien vers image en grand format (nouvelle fenêtre)