Envoyer à un ami  Imprimer  Augmenter la taille du texte  Réduire la taille du texte  abonner article  desabonner article
Presse & communication

La GUADELOUPE a son label PAPI*, le premier de l’Outre-Mer

partager sur facebook partager sur twitter
publié le 4 février 2015 (modifié le 18 septembre 2018)

Le « programme d’actions et de prévention des inondations ou PAPI sur les bassins versants des Grands Fonds » vient de recevoir le label de la Commission mixte inondation (CMI) du Ministère de l’Écologie.

Le 18 décembre dernier, la « CMI » a émis un avis favorable à la labellisation et au financement de ce PAPI porté par la Ville des Abymes et les cinq communes partenaires (Morne-à-l’Eau, Le Moule, Sainte-Anne, Le Gosier, Pointe-à-Pitre). Cette commission nationale est chargée d’assurer le pilotage de la mise en œuvre de la politique de gestion des inondations. Elle regroupe des représentants des collectivités territoriales, de la société civile et de l’État. Parmi ses missions, elle examine et labellise les PAPI portés par les collectivités. Le label PAPI constitue une reconnaissance de la pertinence du programme proposé. Le PAPI des bassins versants des Grands-Fonds, d’un montant de près de 4 millions d’euros subventionné à 30% par l’État, est le premier PAPI labellisé en outre-mer. La DEAL ainsi que l’Office de l’Eau, le Conseil régional et le Conseil Général, sont des partenaires techniques et financiers du projet. En outre, la DEAL a assuré un accompagnement régulier à la Ville des Abymes et aux communes partenaires dans son projet, depuis ses prémices jusqu’à sa labellisation.Le programme, d’une durée de trois ans, prévoit notamment la mise en œuvre d’actions d’information préventive et de communication, la réalisation d’un diagnostic approfondi de l’aléa et de la vulnérabilité du territoire aux risques d’inondations, des exercices de coordination des plans communaux de sauvegarde, la réalisation d’un diagnostic complet de l’ouvrage écreteur de crue de Petit-Pérou, et la mise en œuvre de mesures conservatoires (entretien préventif des cours d’eau). Ce PAPI est d’autant plus justifié par le fait que les six communes partenaires constituent, avec la commune de Baie-Mahault, l’un des territoires à risques d’inondation importants (TRI) identifié en Guadeloupe dans le cadre de la mise en œuvre de la directive inondation : le TRI « Centre Guadeloupe » défini autour du bassin de vie de l’agglomération pointoise.

Le Préfet de la région Guadeloupe recevra très prochainement le courrier de notification de l’avis favorable de la commission mixe inondation (CMI) qui vaut autorisation pour signer la convention PAPI. La Ville des Abymes ayant l’initiative de la date de la signature de la convention PAPI. Le démarrage du programme est prévu après la signature de la convention par les partenaires.

Daniel Nicolas, directeur de la DEAL, reconnaît la nécessité du soutien financier et technique de l’État sur ce dossier important. Ses services restent en appui auprès des élus qui pilotent des projets à forts enjeux territoriaux pour l’archipel Guadeloupe.

Source :
DEAL / Service Risque Énergie Déchets
Pôle risques naturels