Envoyer à un ami  Imprimer  Augmenter la taille du texte  Réduire la taille du texte  abonner article  desabonner article
Presse & communication

La guadeloupe contribue au projet de loi-cadre biodiversité.

partager sur facebook partager sur twitter
publié le 7 mai 2013 (modifié le 18 septembre 2018)

Un grand merci à tous les contributeurs ayant participé aux échanges lors du débat du lundi 29 avril 2013 ou ayant transmis des suggestions par écrit.

Conformément à la demande formulée par la ministre de l’Écologie dans son courrier adressé aux Préfets de Région du 19 février dernier, la Guadeloupe a organisé un débat sur le projet de loi-cadre biodiversité qui s’est tenu le lundi 29 avril 2013.

Le débat, co-animé par la DéAL et le Conseil Régional de Guadeloupe, a permis de réunir une quarantaine de personnes représentant : la DAAF, plusieurs services de la DéAL, la CCI, le Comité de tourisme des îles de la Guadeloupe, le Conseil Régional, le Conseil Général, les Communes, le Comité Régional des Pêches, une dizaine d’associations, le Parc National de la Guadeloupe, l’ONF, l’Université Antilles-Guyane, le Conservatoire Botanique des îles de la Guadeloupe, des bureaux d’études et un laboratoire pharmaceutique.

Ce débat très riche et constructif a été guidé par une idée forte portée par les participants au débat : la responsabilité de la France en matière de biodiversité est très importante à l’échelle internationale, et cette responsabilité repose essentiellement sur les territoires ultra-marins qui concentrent 80% de la biodiversité française.

Vous pouvez télécharger ci-dessous la contribution de la Guadeloupe à l’élaboration du projet de loi-cadre biodiversité.

Pour en savoir plus sur le débat du 29 avril 2013.


Télécharger :