Envoyer à un ami  Imprimer  Augmenter la taille du texte  Réduire la taille du texte  abonner article  desabonner article
Presse & communication

Les Assises des Outre-mer en Guadeloupe

partager sur facebook partager sur twitter
publié le 9 novembre 2017

Les Assises des Outre-mer en Guadeloupe ont pour objectif de donner la parole au plus grand nombre afin de construire ensemble des solutions concrètes et adaptées aux problèmes que rencontrent les Guadeloupéennes et les Guadeloupéens au quotidien.

Citoyens, élus, experts, entreprises, associations… chacun peut participer au débat :

> En se connectant sur la plate-forme numérique nationale www.assisesdesoutremer.fr
Sur cette plate-forme, chacun a la possibilité de classer ce qui lui semble le plus important de réaliser en matière d’équipements publics, de développement économique, d’emploi, de sécurité, d’environnement, de santé, … Un mois après son lancement, le site a déjà accueilli plus de 27 000 visiteurs.

> En participant ou en accueillant un atelier local sur une problématique importante pour le développement et l’avenir de la Guadeloupe. Plusieurs ateliers locaux sont programmés sur l’ensemble du territoire jusqu’à fin janvier 2018. Il est toujours possible de s’inscrire en ligne sur le site www.guadeloupe.pref.gouv.fr ou en accédant directement à la feuille d’inscription via le lien suivant :
http://bit.ly/2zqfC7q Une démarche simple et rapide que l’on peut effectuer depuis son ordinateur mais aussi de son portable ou de sa tablette.
Vous pouvez aussi choisir d’envoyer une contribution écrite à l’adresse suivante
assisesguadeloupe@guadeloupe.pref.gouv.fr

L’ensemble des échanges au sein des ateliers locaux ainsi que les contributions sur la plate-forme numérique nationale seront synthétisés et déclinés en une feuille de route claire pour les années à venir.

Ce plan d’actions pour la Guadeloupe sera présenté localement en avril 2018. Il alimentera le livre bleu national, publié en mai prochain, qui a pour vocation de valoriser les bonnes pratiques et les projets innovants des territoires ultramarins. Reste désormais à prendre la parole.