Envoyer à un ami  Imprimer  Augmenter la taille du texte  Réduire la taille du texte  abonner article  desabonner article
Ressources naturelles et paysages

Protéger les tortues marines par un éclairage raisonné

partager sur facebook partager sur twitter
publié le 11 janvier 2016

La pollution lumineuse, une nuisance environnementale

La pollution lumineuse est une nuisance environnementale liée aux émissions de lumière artificielle. Elle représente une menace pour la biodiversité en perturbant les activités et rythmes biologiques des espèces (insectes, oiseaux, mammifères, reptiles mais aussi plantes).

Dans le cas des tortues marines, les femelles, qui préfèrent des sites non éclairés pour leur ponte, désertent les plages trop éclairées. Les nouveau-nés à la sortie du nid sont désorientés par les éclairages artificiels et se dirigent vers la terre au lieu de rejoindre la mer.

Un plan National d’Actions pour préserver nos tortues

Toutes les tortues marines sont protégées sur le territoire national et font l’objet d’un Plan National d’Actions (PNA) aux Antilles françaises.
Cet outil stratégique vise à restaurer les populations d’espèces menacées.

En Guadeloupe, ce PNA est décliné en Plan de Restauration des Tortues Marines de Guadeloupe (PRTMG). Il est piloté par la DEAL, en coordination avec l’ONCFS. Les actions mises en place visent entre autres à identifier et limiter les menaces pesant sur les espèces et leur habitat.

Dans le cadre de ce PRTMG un diagnostic de la pollution lumineuse observée sur les sites de ponte de l’archipel guadeloupéen a été réalisé, révélant la nécessité d’initier une lutte contre la pollution lumineuse.

Des acteurs du territoire engagés

La signature de la charte pour un éclairage raisonné pour la protection des tortues marines et la biodiversité est le symbole de l’engagement des acteurs de l’aménagement du territoire et de l’éclairage public dans cette initiative.

Des préconisations techniques simples comme la mise en place de barrières végétales pour limiter le flux lumineux sur les zones de plage à préserver sont présentées dans cette charte.

La DEAL salue l’engagement volontaire de l’AMG (l’Association des Maires de Guadeloupe) et du Sy.MEG (Syndicat mixte d’électricité de la Guadeloupe) dans cette initiative, ainsi que l’important travail de sensibilisation et d’accompagnement des acteurs de l’aménagement du territoire, mené par l’ONCFS (l’Office National de la Chasse et de la Faune Sauvage) en collaboration avec l’ensemble des acteurs du Réseau Tortues Marines de Guadeloupe.

Charte-eclairage-SyMEG_AMG_ONCFS (format pdf - 1.8 Mo - 11/01/2016)

Plus d’infos sur les tortues marines :

Présentation des tortues marines de Guadeloupe sur le site de la DEAL

Le site du Réseau Tortues Marines de la Guadeloupe