Envoyer à un ami  Imprimer la page (ouverture nouvelle fenêtre)  Augmenter la taille du texte  Réduire la taille du texte  abonner rubrique  desabonner rubrique
Ressources naturelles et paysages
 

Qualité des eaux

L’observation de la qualité des eaux et des milieux aquatiques est réalisée aux moyens de réseaux qui regroupent des dispositifs de même nature (stations de mesures, points de prélèvements d’eau ou de sédiments, comptages de poissons, etc.). On distingue généralement :
- les réseaux de surveillance, qui servent à évaluer l’état général des eaux et les tendances à l’échelle du bassin ;
- les réseaux d’usage, qui servent dans un cadre réglementaire au contrôle de l’aptitude de l’eau à un usage (eau potable, baignade, etc.) ;
- les réseaux d’impact, qui servent à contrôler localement l’impact d’une activité polluante (station d’épuration, rejets industriels, pollutions agricoles, etc.) et l’efficacité des mesures adoptées pour réduire cet impact. La mise en œuvre de la directive cadre sur l’eau (DCE) a conduit à une refonte des réseaux d’observation, afin de renforcer leur cohérence et synergie. Ainsi, un programme de surveillance est mis en œuvre depuis 2008 au niveau des bassins. Les données d’observation sont collectées dans les banques de données du Système d’information sur l’eau, selon leur thématique. L’ensemble de ces réseaux permet d’acquérir des données permettant de définir l’état des masses d’eau présentes dans le bassin.