Envoyer à un ami  Imprimer  Augmenter la taille du texte  Réduire la taille du texte  abonner article  desabonner article
Ressources naturelles et paysages

Sargasses - Bulletin de surveillance du 10 janvier 2022

partager sur facebook partager sur twitter
publié le 10 janvier 2022

Prévisions pour les 4 prochains jours :

Analyse sur la zone des Petites Antilles et de la Guyane :

Outre les sargasses présentes autour de la Barbade, des filaments peu denses dérivent à l’est de la Martinique, depuis la côte jusqu’à 150 km plus au large. Les dérives sur la zone des Petites Antilles se sont un peu accélérées avec le vent soutenu de ces deux derniers jours. Des filaments, bien présents, sont pris dans des dérives de sud à sud-est.
Bien qu’aucune détection ne soit visible près de la Guyane, les dérives sont fortes le long des côtes. Un courant d’arrachement prévaut sur le littoral, à l’exception de la zone proximale de la frontière avec le Surinam et 100 km avant. Les échouements sont peu probables.

Analyse autour de la Guadeloupe :

L’image du samedi 8 janvier dernier est correctement exploitable.
1. À 210 km au nord-est de la pointe de la Vigie, une plaque de sargasses est entraînée par un courant d’est vers Antigua.
2. Alors qu’un filament de sargasses passe entre les Saintes et le sud de la Basse-Terre, une plaque est détectée à l’est, entraînant un risque faible d’échouement sur les Saintes.
3. Des sargasses sont détectées à 150 km et au-delà au sud-est de Marie-Galante. Le courant de sud-est d’abord, puis d’est, transportera la plus grande partie de ces sargasses vers le littoral de la Dominique. Néanmoins, une petite partie de ces dernières pourra être amenée sur les rivages de Marie-Galante, puis des Saintes pour la fin de la période.

Analyse autour des Îles du nord :

L’exploitation des images du 8 et du 9 janvier derniers montre de rares plaques de sargasses au sud des îles de Saint-Martin et de Saint-Barthélemy. Celles-ci transitent dans les différents canaux poussées par le courant d’est, induisant ainsi un risque d’échouement faible sur les rivages respectifs de ces deux îles du nord.

Tendance pour les 2 prochaines semaines :

De nombreux filament de sargasses, visibles jusqu’à plus de 1000 km au large, arrivent par le sud-est de la Barbade. L’état actuel des dérives pourrait entraîner les sargasses dans la zone des Petites Antilles au cours de la prochaine quinzaine de jours. Étant assez lentes, les dérives sont relativement variables. Il est ainsi difficile de prévoir exactement leur point d’arrivée sur l’arc des Petites Antilles. Alors que la Barbade va essuyer les premiers échouements, les radeaux pourraient ensuite être répartis sur une zone s’étendant de Saint-Vincent jusqu’à la Guadeloupe.


Télécharger :