Envoyer à un ami  Imprimer  Augmenter la taille du texte  Réduire la taille du texte  abonner article  desabonner article
Ressources naturelles et paysages

Sargasses - Bulletin de surveillance du 2 juillet 2020

partager sur facebook partager sur twitter
publié le 2 juillet 2020

Analyse sur la zone Antilles :

L’analyse de la situation a été réalisée en exploitant principalement les images des 29 et surtout du 30 juin. Celle du 1er est utilisable pour les Iles du Nord et la Guyane, mais pour la Guadeloupe et la Martinique, la couverture nuageuse étant trop importante. De nombreux bancs de sargasses sont visibles partout à l’Est des petites Antilles. Concernant les Iles du Nord, des amas de sargasses sont détectés au sud de St-Martin. A l’est des Iles du Nord les radeaux sont plus isolés. Quelques signaux sont toujours visibles au Nord-Est de la Guadeloupe, et plus au large à l’est de l’Ile. Au Nord-Est de la Martinique, des bandes de sargasses sont observées. Une autre, plus large est également perceptible à l’Est, au large de Sainte-Lucie. Enfin, deux amas de sargasses sont visibles très au large de la Guyane, dans les secteurs Nord-ouest et Nord.

Analyse autour de la Guadeloupe et prévisions pour les 4 prochains jours :

Les images du 30 juin permet de visualiser plusieurs zones de sargasses qui peuvent concerner l’archipel guadeloupéen :
- quelques radeaux au nord-est de la Grande-Terre, à proximité des côtes non loin de la commune de Le Moule, sont en cours d’échouement.
- un amas au sud de Le Gosier, à proximité de la côte, transite vers le Petit-Cul-de-Sac qu’il touchera ce jour laissant ici ou là des échouements le long de la côte Sud de Grande-Terre.
- entre La Désirade et le large Est de l’île de la Dominique, une constellation de petits radeaux est en déplacement lent vers l’ouest. Quelques un atterrissent déjà sur l’Est des îles de Petite-Terre et d’autres touchent l’Est et le Sud de Marie-Galante.
- un banc à une dizaine de km, au sud-ouest et au sud, de Marie-Galante transite lentement vers les Saintes. Quelques radeaux éparses le précèdent et pourraient concerner Les Saintes dès aujourd’hui.

Tendance pour les 2 prochaines semaines :

Les bancs de sargasses détectés à l’Est des petites Antilles poursuivent leur déplacement vers l’ouest et constituent toujours un risque pour les façades Est des Iles du Nord au cours des dix prochains jours. Les bandes de sargasses détectées au large de la Guadeloupe vont dériver vers le nord-ouest et pourraient également concerner les Iles du Nord. Pour les sargasses détectées au large de Sainte-Lucie, une partie de celles-ci pourrait concerner le secteur Sud de la Martinique. Quelques détections sont visibles au Sud-Est de la Barbade et pourraient poser un risque pour les petites Antilles courant semaine prochaine.

Tendance pour les 2 prochains mois :

L’image composite des 7 derniers jours montre toujours un vaste réservoir de sargasses au large de la Guyane. Le courant de rétroflexion se renforce et des gyres issus de la rétroflexion remontent le talus continental. Ces signaux sargasses situés dans le secteur nord de ces gyres, sont ainsi convoyés vers l’Equateur. Quelques signaux également visibles au large du Suriname sont advectés par le courant des Guyanes et concerneront potentiellement les Petites Antilles vers la fin Juillet.


Télécharger :