Envoyer à un ami  Imprimer  Augmenter la taille du texte  Réduire la taille du texte  abonner article  desabonner article
Ressources naturelles et paysages

Sargasses - Bulletin de surveillance du 24 avril 2020

partager sur facebook partager sur twitter
publié le 23 avril 2020

Tendance pour les 2 prochaines semaines :

Des échouages sont répertoriés chaque jour au cours des trois derniers jours. Un risque d’échouage est mis en évidence à partir des détections récentes pour la Guadeloupe pour la côte est de Basse-Terre, le secteur nord de Marie-Galante et les Saintes. La Martinique est moins concernée par les échouages au cours des prochains jours. Toutefois un risque est possible le long de la côte nord-est. Quelques signaux étant observés dans le secteur nord des Petites Antilles, quelques nappes pourraient atteindre les côtes de Saint-Barthélémy et Saint-Martin. Aucune détection ne permet d’évaluer un risque pour la région Guyane.

Tendance pour les 2 prochains mois :

L’image composite à 7 jours montre une bande de sargasses de la zone nord Brésil aux Antilles, qui atteint l’archipel par le sud-est entre Trinidad et la Barbade. Ces radeaux sont divisés en deux lots, la Barbade déflectant une partie vers le nord et une autre vers le sud. Le courant des Antilles à tendance à entrainer ces nappes vers le nord et de nombreuses détections sont faites à proximité des côtes caraïbes. Le contre courant nord équatorial se met en place avec la zone de rétroflexion nord Brésil et une partie des sargasses détectées dans le secteur 44°O/2°N sont maintenant transportées vers l’ouest en direction de l’Afrique. De nombreux radeaux vont continuer à s’échapper de cette zone de rétroflexion et être convoyés vers l’ouest par le courant des Guyanes.


Télécharger :