Envoyer à un ami  Imprimer  Augmenter la taille du texte  Réduire la taille du texte  abonner article  desabonner article
Ressources naturelles et paysages

Sargasses - Bulletin de surveillance du 24 septembre 2020

partager sur facebook partager sur twitter
publié le 24 septembre 2020

Analyse autour de la Guadeloupe et prévisions pour les 4 prochains jours :

Les images du 23 sont bien exploitables. Elles révèlent plusieurs radeaux à proximité de notre archipel :
- des petits radeaux sont proches ou en cours d’échouement sur la côte Nord-Est de la Grande-Terre.
- un petit banc pris par le vent s’éloigne du Sud immédiat la Désirade. Il devrait concerner lui aussi le Nord-Est de la Grande-Terre dans les prochaines 48h.
- plusieurs petits radeaux longent le sud de la Grande-Terre. Il font route vers l’Est de la Basse-Terre et la zone du Petit Cul-de-Sac-Marin. Ils devraient échouer durant les prochaines 36h.
- quelques petits tas flottent dans le canal des Saintes et d’autres plus rares dans le canal de la Dominique.
Mais il est plus probable qu’ils atteignent la Mer des Caraïbes sans toucher terre. Par la suite une accalmie semble se dessiner, même si d’autres petits radeaux éparses remontent le long de la Dominique vers notre archipel. Il est peu probable que quelques uns atterrissent sur les plages de Marie-Galantes en fin de période.

Tendance pour les 2 prochaines semaines :

Quelques bancs assez épars sont observés autour de la Barbade. Seules les radeaux isolés situés à l’est et au nord de l’Ile peuvent finir par rejoindre le courant des Antilles et risquent de s’échouer sur les petites Antilles au cours des 2 prochaines semaines.

Tendance pour les 2 prochains mois :

L’approvisionnement en Sargasses tend à se tarir, que ce soit au large de l’Amazone ou au grand large, à l’est des Antilles. Au cours des prochaines semaines, les échouements vont se raréfier au niveau des petites Antilles.


Télécharger :