Envoyer à un ami  Imprimer  Augmenter la taille du texte  Réduire la taille du texte  abonner article  desabonner article
Ressources naturelles et paysages

Sargasses - Bulletin de surveillance du 28 décembre 2020

partager sur facebook partager sur twitter
publié le 28 décembre 2020

Analyse autour de la Guadeloupe à 4 jours :

L’image du 26 décembre, plus pertinente que celle du 27, montre la présence de filaments au sud-est de Marie-Galante, entre 50 et 160 km. Les plus proches se trouvent aujourd’hui en mer des Caraïbes. Pour les plaques à 90 km et au-delà, elles sont reprises par le courant des Antilles et poussées par un vent d’est faible à modéré, qui s’oriente nord-est à est, devenant modéré voire assez fort pour la fin du mois. L’essentiel des sargasses devrait donc être entraîné vers le canal de la Dominique. Quelques plaques peuvent s’échouer sur le sud de Marie-Galante ou des Saintes. Le radeau à 90 km de la Désirade est repris par le courant des Antilles, il ne devrait pas impacter la Guadeloupe.

Tendance pour les 2 prochaines semaines :

La zone à 15 jours est moins chargée en radeaux que la zone à 2 mois. Les plus gros radeaux sont situés bien Nord, et devraient éviter l’arc par le Nord. Ils seront tout de même à suivre, notamment pour les Iles du Nord. On retrouve toutefois nombre de radeaux qui vont se déplacer vers l’arc Antillais et les iles Françaises.

Tendance pour les 2 prochains mois :

1- La zone de concentration au large de l’embouchure de l’Amazone est vide. Pas de risque d’arrivée de sargasses par cette voie. 2- De nombreux radeaux de sargasses sont détectés et s’étalent de l’arc Antillais jusqu’aux iles du Cap vert. La zone Antilles sera régulièrement alimentée en algues dans les prochains mois. Ces radeaux étaient assez concentrés au début du mois dernier, mais sous l’influence de courants variables et faibles, ainsi que des alizés très variables en intensité et directions, les radeaux les plus importants se sont disloqués. Il reste tout de même des radeaux conséquents qui se déplacent vers nos eaux.


Télécharger :