Envoyer à un ami  Imprimer  Augmenter la taille du texte  Réduire la taille du texte  abonner article  desabonner article
Ressources naturelles et paysages

Sargasses - Bulletin de surveillance du 3 novembre 2020

partager sur facebook partager sur twitter
publié le 4 novembre 2020

Analyse autour de la Guadeloupe :

L’image du 02 novembre permet une détection correcte des plaques de sargasses, malgré de nombreux faux-échos. A l’est de la Grande-Terre, à 60 km et à 120 km des sargasses sont visualisées. Le courant de surface combiné au vent devraient disperser dans un premier temps, ces radeaux plus au nord. Cependant quelques radeaux pourraient accrocher l’est de la Désirade dans les prochaines heures. Les autres radeaux repris par un courant de surface qui s’oriente est pourraient trouver refuge sur l’est de la Grande-Terre dans les 24 à 48h.

Tendance pour les 2 prochaines semaines :

La plupart des sargasses détectées entre les Grenadines et la Barbade vont par le jeu des courants rejoindre entre les Grenadines et Sainte Lucie la mer des Caraïbes. Certaines mais très isolées vont remonter le long de Sainte Lucie et peuvent parfois venir s’échouer sur l’est de la Martinique et puis sur la Guadeloupe.

Tendance pour les 2 prochains mois :

Les principales nappes de sargasses situées sur l’image composite au large de la Guyane sont pour la plupart prises dans des gyres et ne devraient pas toucher le littoral. Certains bancs très dispersés sur le large atlantique des Petites Antilles peuvent avoir une petite probabilité d’alimenter les îles françaises au cours des mois à venir.


Télécharger :