Envoyer à un ami  Imprimer  Augmenter la taille du texte  Réduire la taille du texte  abonner article  desabonner article
Ressources naturelles et paysages

Sargasses - Bulletin de surveillance du 4 juin 2020

partager sur facebook partager sur twitter
publié le 4 juin 2020

Tendance pour les 2 prochaines semaines :

Les quantités de sargasses détectées dans le secteur sud / sud-est de la Guadeloupe vont entrainer des échouements importants aux Saintes et le long de la côte sud de Basse-Terre. Les nappes en dérive dans le secteur sud-ouest de Marie-Galante vont atteindre la côte est et sud de l’île. La côte est de Basse-Terre et la côte sud de Grande-Terre sont également concernées par des échouements probables des radeaux entrant par le secteur est. Les radeaux détectés à l’est de la Dominique pourraient être transportés vers le nord et une partie pourraient atteindre le secteur sud-est Marie-Galante / Saintes / côte sud-est Basse-Terre. Le secteur sud-est de la Martinique pourrait être concerné par des échouements modérés, les quantités détectées dans la région étant plutôt faibles. Des échouements modérés pourraient être observés sur les côtes est de Saint-Barthélémy et Saint-Martin à partir des détections faites les 02 et 3/06. Le 02/06, des signaux sargasses sont détectés dans le secteur est de la Barbade et convoyés vers le nord-ouest. Ces nappes pourraient atteindre l’arc antillais la semaine prochaine, plutôt la zone au nord de Sainte-Lucie. De nombreux radeaux étendus sont observés dans le courant des Guyanes à environ 100 km dans la zone nord du littoral guyanais. Aucune de ces détections n’est susceptible d’atteindre la côte.

Tendance pour les 2 prochains mois :

De nombreuses observations sont faites dans le secteur sud de la zone de rétroflexion au nord du Brésil. Ces radeaux entrent dans le courant des Guyanes et s’étendent depuis la région Amazone jusqu’au Suriname. Ces nappes dérivent rapidement dans le courant des Guyanes relativement fort. Un autre groupe de signaux est identifié dans le secteur nord du Guyana en dérive vers l’ouest. Des signaux importants sont également détectés dans le secteur sud-est de Barbade. Des influx de sargasses par vagues successives devraient être observés au cours des prochains mois, avec la possibilité de périodes d’accalmie entre ces vagues. Les quantités de sargasses détectées au nord du Brésil et leur entrée dans le courant des Guyanes implique une saison sargasses renforcée dans le courant des mois de juin et juillet.


Télécharger :