Envoyer à un ami  Imprimer  Augmenter la taille du texte  Réduire la taille du texte  abonner article  desabonner article
Ressources naturelles et paysages

Sargasses - Bulletin de surveillance du 8 octobre 2020

partager sur facebook partager sur twitter
publié le 8 octobre 2020

Analyse autour de la Guadeloupe et prévisions pour les 4 prochains jours :

Les quelques sargasses détectées circulent près de nos îles en rares petits paquets désorganisés et disparates. Quelques petits bancs très éparses viennent échouer en ce moment ici ou là sur la côtes au Nord-Est de la Grande-Terre. Il n’est pas impossible que d’autres petits et peu visibles sur les images suivent durant les 4 prochains jours. Des bancs de petites tailles, clairsemés et difficilement détectables sont à l’est de Marie-Galante et entre cette île et le papillon guadeloupéen. Il est donc possible que des échouages aient lieux ici ou là sur les plages exposées au flux. Enfin quelques petits radeaux sont visibles dans le canal de la Dominique en route vers la Mer des Caraïbes. Il est peu probable que de petits tas viennent toucher terre au Sud de Marie-Galante et sur l’Est ou le Sud des Saintes.

Tendance pour les 2 prochaines semaines :

Il n’y a presque plus de radeaux détectés à l’Est de nos îles, quant à ceux se trouvant autour ou au Sud de la Barbade, le courant les entraîne en Caraïbe sans inquiéter nos îles.

Tendance pour les 2 prochains mois :

Les sargasses présentes en embouchure d’Amazone sont prises dans un gyre puissant et retournent vers l’Afrique. D’autres se trouvant plus au Sud, sont entrainées dans le rapide courant des Guyanes et passeront en Caraïbes du côté de Trinidad et Tobago.


Télécharger :