Envoyer à un ami  Imprimer  Augmenter la taille du texte  Réduire la taille du texte  abonner article  desabonner article
Ressources naturelles et paysages

Sargasses - Bulletin de surveillance du jeudi 27 Août 2020

partager sur facebook partager sur twitter
publié le 27 août 2020

Analyse autour de la Guadeloupe et prévisions pour les 4 prochains jours :
Les images satellitaires du 25 et 26 août sont exploitables contrairement à celle du 24/08, où les petites Antilles se situent juste sous la fauchée du satellite. Celle du 26 est un peu perturbée par la brume de poussière saharienne.

A 40 km au sud-est de la pointe est de Grande-Terre, des filaments évoluent dans un flux qui s’oriente est et devient modéré. Le courant, d’est également, entraînera ces filaments vers les côtes nord et est de Marie-Galante et vers le Petit-Cul-de-Sac marin. Des échouements seront possibles aussi bien sur la côte sud de la Grande-Terre, que sur la côte est de la Basse-Terre, celle de Marie-Galante également ainsi que sur la côte nord.

Des radeaux sont détectés entre La Dominique et Marie-Galante, mais le risque d’échouements aux Saintes semble minime en raison du courant et des vents d’est assez soutenu qui se mettent en place. Pourtant le risque existe tout de même, dans ce cas les plages du sud des Saintes voire de l’est de Terre-de-Haut pourraient être impactées. L’arrivage s’il a lieu, dans ce cas sera rapide.

Les filaments passant dans le canal des Saintes ne devraient pas occasionner d’échouements ni sur la Guadeloupe, ni sur les Saintes.

A une centaine de km au sud-est de Marie-Galante, de longs radeaux de sargasses remontent vers la Dominique. Une partie devrait entrer dans le canal de la Dominique dans les 48h. Il existe un faible risque d’échouement sur la côte sud des Saintes, possible pour le week-end.

A noter que sur les webcams, un radeau s’échoue sur l’est de la Grande-Terre ; en raison de sa taille il n’est pas détecté par les satellites.

Tendance pour les 2 prochaines semaines :

Les bancs au nord de Barbade sont dirigés vers le nord-ouest par le courant et poussés par le vent vers l’arc antillais. La majeure partie devrait traverser le canal de St-Vincent ou de Ste-Lucie. Très peu de sargasses ont été détectées au nord de l’arc antillais.


Télécharger :