Envoyer à un ami  Imprimer  Augmenter la taille du texte  Réduire la taille du texte  abonner article  desabonner article
Ressources naturelles et paysages

Sargasses - veille satellitaire du 17 au 23 septembre 2018 - tendances 24 au 30 septembre2018

partager sur facebook partager sur twitter
publié le 24 septembre 2018

Guadeloupe : En raison de leur proximité immédiate à la côte, les radeaux visibles au niveau de la façade sud guadeloupéenne présentent un fort risque d’échouage. De même, au sud-est des Saintes, les radeaux détectés sont sous l’influence de courants orientés vers le nord-ouest, en direction de l’archipel. À l’est de Grande-Terre, les courants sont orientés vers l’ouest, il est probable qu’au cours de leur dérive, la traine de certains radeaux accroche l’île. L’arrivée de radeaux par l’est est à suivre dans les prochains jours.

Le risque d’échouage est fort pour la Guadeloupe et les îles du sud.

Îles du nord : La semaine est marquée par une couverture nuageuse dense au-dessus des îles du Nord. Le traitement d’une image Sentinel2 de bonne qualité acquise ce samedi laisse présager une accalmie au niveau des arrivées de sargasses dans cette zone. En effet, les seuls radeaux détectés et potentiellement à risque se situent à un peu plus de 10km au sud de Saint-Barthélemy. Les simulations indiquent des courants localement orientés vers le sud-est à l’approche de cette île, ceux-ci sont susceptibles d’éloigner les radeaux.

Le risque d’échouage est faible pour les îles du nord.


Télécharger :