Envoyer à un ami  Imprimer  Augmenter la taille du texte  Réduire la taille du texte  abonner article  desabonner article
Presse & communication

Sauvons notre Iguane patrimonial en Guadeloupe

partager sur facebook partager sur twitter
publié le 18 juillet 2012 (modifié le 18 septembre 2018)

La Guadeloupe abrite la plus importante population d’Iguane délicat, une espèce endémique de quelques îles de l’arc antillais, classée en danger par la liste rouge de l’IUCN (union internationale pour la conservation de la nature).

C’est pourquoi, l’Etat met en oeuvre un plan national d’actions (PNA) aux Antilles françaises animé par l’Office National de la Chasse, Faune Sauvage (ONCFS). Un inventaire a été réalisé par le Groupe d’études et de conservation de l’Iguane des Petites Antilles en Guadeloupe (GECIPAG) que l’Association Le Gaïac actualise, afin de localiser les dernières populations de l’Iguane délicat en Grande-Terre et Basse-Terre. Des protocoles de captures des individus permettent d’améliorer les connaissances concernant la génétique des deux espèces.

Un arrêté ministériel de protection à réviser
La DEAL de la Guadeloupe a confié à l’ONCFS, par convention, le soin de proposer en priorité un nouvel arrêté ministériel progégeant les reptiles et amphibiens locaux, excluant Iguana iguana (Iguane commun). Ce dernier prolifère notamment aux Saintes, contribue fortement à la disparition de l’autre espèce par hybridation. Or les deux espèces sont protégées par arrêté ministériel depuis le 17 février 1989 ; il est donc opportun de modifier l’arrêté en question afin de pouvoir réguler les populations d’Iguane commun désormais considérées comme envahissantes.

Améliorer la connaissance pour sauvegarder l’espèce endémique :
Un partenariat avec des Etablissements publics (PNG), association et ONCFS a permis de finaliser le plan de sauvetage des derniers individus d’Iguane délicat (contre la menace d’hybridation avec l’Iguane commun) de la Basse-Terre. Il s’agira ensuite de les transporter vers l’îlet Kahouanne situé en coeur de Parc au nord de Deshaies.

ONCFS-Fiche differenciation Iguanes (format pdf - 2.5 Mo - 18/07/2012)

Description : « Iguane des Petites Antilles ou Iguane délicat (Iguana delicatissima) est une espèce endémique de quelques îles de l’arc antillais dont l’archipel de Guadeloupe (Basse-Terre, Grande-Terre, la Désirade, les îles de Petite Terre, les Saintes). Avec plusieurs milliers d’individus de cette espèce, Petite Terre est une réserve naturelle nationale depuis 1998.
L’Iguane délicat se distingue essentiellement de l’Iguane commun par une couleur unie sur tout le corps, (sans rayures verticales sur la queue) et par l’absence de plaque subtympanique.

Plus d’information sur la gouvernance du plan national d’actions Iguane
Schema gouvernance Iguane 2012 (format pdf - 436.3 ko - 18/07/2012)