DEAL de Guadeloupe

Sargasses - veille satellitaire du 24 au 30 septembre 2018 - tendances 1er au 7 octobre 2018

publié le 1er octobre 2018

La semaine est marquée par une très forte nébulosité au-dessus de l’archipel guadeloupéen et des îles du nord.

Guadeloupe :

L’image Sentinel 2 (10m) acquise le samedi 29 septembre est très peu lisible du fait de l’importante couverture nuageuse, mais la détection est cependant possible à travers les nuages les plus fins et permet la détection de radeaux à l’ouest de Basse-Terre, qui devraient s’éloigner des côtes sans impacter l’archipel.

La zone située à l’est de l’archipel est traditionnellement la source des arrivages de sargasses. Étant sous les nuages tout au long de la semaine, il est impossible d’estimer la quantité de radeaux en approche.

Le risque est indéterminé pour la Guadeloupe

Îles du nord

En dépit de la nébulosité, l’image Sentinel 2 du samedi 29 montre la présence de sargasses au sud de Saint-Barthélemy, qui s’éloignent des côtes sous l’influence de courants orientés vers l’est-sud-est.

Le radeau détecté au nord de Saint-Barthélemy se rapproche quant à lui de l’île.

L’absence d’information à proximité de Saint-Martin ne permet pas d’estimer un risque d’échouage de façon fiable.

Le risque d’échouage est modéré pour Saint-Barthélémy et indéterminé pour Saint-Martin.