DEAL de Guadeloupe

Sargasses - Bulletin de surveillance du 7 mai 2020

publié le 7 mai 2020

Tendance pour les 2 prochaines semaines :

Seule la Martinique présente un risque d’échouage d’après les détections de sargasses récentes. Le risque d’échouage concerne la côte est de l’île. La période est propice aux échouages, avec une accumulation de nappes de taille réduite, en dessous des seuils de détection des satellites. Ce risque concerne également la Guadeloupe. La présence de sargasses dans le secteur nord pourrait aussi provoquer des échouages dans les îles du nord.

Tendance pour les 2 prochains mois :

La semaine est marquée par un renforcement des détections de sargasses dans la zone Guyane - Petites Antilles, avec deux trajectoires principales. Une route suit l’axe Barbade - Martinique, les sargasses dérivant sur cet axe entrainant les échouages observés au cours de la semaine. Une autre route plus sud concerne les sargasses observées dans le secteur sud-ouest de Trinidad, largement touché par des épisodes récents d’échouages. L’importance des bancs détectés entre la Guyane et Barbade indique une probable intensification des échouages dans les prochaines semaines. La taille et la structure des bancs en provenance du sud-est sont plus marquées dans les détections récentes, augmentant le risque d’atteinte les îles par rapport à des bancs dispersés. La couverture nuageuse dans le secteur Guyane-Brésil limite les détections de sargasses. Toutefois, malgré ces conditions, des bancs sont identifiés au large de l’Amazone, indiquant la poursuite de dérives vers l’ouest au cours des prochains mois.