Envoyer à un ami  Imprimer  Augmenter la taille du texte  Réduire la taille du texte  abonner article  desabonner article
Presse & communication

Une nouvelle campagne choc pour arrêter le compteur des victimes

partager sur facebook partager sur twitter
publié le 23 juin 2020 (modifié le 26 juin 2020)

Une nouvelle campagne choc pour arrêter le compteur des victimes
Depuis la fin du confinement, 13 personnes ont été tuées sur les routes de l’archipel, soit près de 2 morts par semaine (23 morts depuis le début de l’année). Dans ce contexte mortifère, la préfecture de la Guadeloupe veut de nouveau frapper les esprits pour arrêter le compteur des victimes.

Une nouvelle campagne mobile commence ainsi ce lundi 22 juin avec pour slogan : Vous pouvez accélérer. Il reste aussi des places au cimetière.
Ce slogan est véhiculé par un camion porte-voitures, transformé pour l’occasion en porte-fauteuils roulant.

Dès ce mardi matin, les automobilistes ont pu ainsi le croiser à Jarry et il sera exposé aujourd’hui :

Mardi 23 juin, à 10h30
Rond-point Savima, à Baie-Mahault

La coordinatrice départementale de la sécurité routière, Dina Latchoumaya, se tiendra à la disposition de la
presse.

La campagne signée STREETJAM MARKETING durera trois semaines pour douze jours de circulation et d’exposition avec un relais sur les réseaux sociaux.

Cette campagne a aussi pour objectif de rappeler que la mort n’est pas la seule issue des mauvais comportements sur la route mais qu’on peut rester handicapé toute sa vie avec de lourdes conséquences pour soi et pour sa famille.

Deux associations spécialisées dans la prise en charge des personnes handicapées, l’AGSPH* et l’AFTCGuadeloupe** accompagnent la préfecture dans ce projet.

Contact presse :
Dina Latchoumaya : 0690 80 98 82




Télécharger :