Envoyer à un ami  Imprimer  Augmenter la taille du texte  Réduire la taille du texte  abonner article  desabonner article
Transport, déplacements et sécurité routière

"Voirie pour tous" - 19 octobre 2016

partager sur facebook partager sur twitter
publié le 13 janvier 2017 (modifié le 11 décembre 2017)

Partager la rue et l’espace public entre les différents usagers est un enjeu majeur pour les villes et bourgs en renouvellement.. Le programme partenarial « Une voirie pour tous » promeut les pratiques de conception qui gèrent de manière apaisée les conflits d’usages en accordant une attention particulière aux plus vulnérables, en donnant toute leur place à la marche et au vélo. Les bénéfices inhérents à l’usage de ces modes sont multiples : santé, empreinte carbone-énergétique moindre, consommation foncière réduite, coûts, etc, et nécessite une mobilisation de l’ensemble des acteurs concernés pour proposer de nouveaux outils d’aménagements ou réglementaires.

Cette évolution, engagée depuis 2006, s’est concrétisée par de nouveaux outils d’aménagements (les zones 30, zones de rencontre ou aires piétonnes) et aujourd’hui avec le Plan d’Actions pour les Mobilités Actives (PAMA), les règles évoluent pour mieux partager l’espace public, apaiser la ville et promouvoir l’usage des modes actifs de déplacement.

Dans la poursuite de la démarche « Code de la rue » et de l’introduction du principe de prudence à l’égard des usagers les plus vulnérables, des travaux associant les gestionnaires des espaces public et les associations de piétons et de cyclistes (dans le cadre du PAMA) ont conduit à de nombreuses évolutions réglementaires (décret du 02 juillet 2015, loi transition énergétique pour une croissance verte du 17 août 2015, arrêté de signalisation du 23 septembre 2015).