Projets d’arrêtés de chasse 2022-2023 pour la Guadeloupe et Saint-Martin

Avis de mise à disposition du public (art. L.120-1 du code de l’environnement) Département de la Guadeloupe & Collectivité de Saint-Martin Projets d’arrêtés préfectoraux relatifs à la saison de chasse 2022-2023 dans le département de la Guadeloupe et dans la collectivité de Saint-Martin

En application de l’article R424-6 du code de l’environnement, la chasse à tir est ouverte pendant les périodes fixées chaque année par arrêté du préfet, après avis de la commission départementale de la chasse et de la faune sauvage et de la fédération départementale des chasseurs, et publié au moins sept jours avant la date de sa prise d’effet.

Le public est informé que, du 7 juin au 29 juin 2022 inclus, il peut prendre connaissance des projets d’arrêtés préfectoraux relatifs à la saison de chasse 2022-2023 dans le département de la Guadeloupe et dans la collectivité de Saint-Martin qui cadrent quantitativement et temporellement les activités cynégétiques.

Ces projets d’arrêtés, établis sur la base des propositions de la Fédération départementale des chasseurs de la Guadeloupe, ont recueilli un avis favorable de la Commission départementale de la chasse et de la faune sauvage réunie le 12 mai 2022.

L’ouverture générale de la chasse en Guadeloupe est décalée du 14 juillet, pour la saison dernière, au samedi 30 juillet 2022 pour limiter les impacts sur les oiseaux en nidification de certaines espèces dont le pigeon à cou rouge. Cette date devient concordante avec celle concernant la collectivité de St Martin et celle habituellement adoptée en Martinique.
La fermeture générale est fixée par l’article R424-10 du code de l’environnement au premier dimanche de janvier, soit le 1er janvier.
La fermeture de la chasse des tourterelles fixée au 15 août la saison dernière est reportée au dernier dimanche d’août, comme le permet l’article R424-10 du code de l’environnement, pour compenser le décalage à l’ouverture.
L’ouverture de la chasse à la colombe à croissant est reportée au 1er septembre. Un quota de prélèvement de 10 pièces maximum par chasseur et par jour est prévu pour limiter l’impact sur la population.
Aux espèces dont la chasse était suspendue en début de saison 2021-2022 (Grive à pieds jaunes, Pigeon à couronne blanche, Chevalier solitaire, Courlis corlieu) s’ajoutent quatre nouvelles espèces dont le niveau de conservation ne permet plus la chasse : Barge hudsonnienne, Tournepierre à collier, Colombe rouviolette et Bécassin roux.
Le quota de prélèvement du Pigeon à cou rouge, instauré en cours de saison 2021-2022, est porté à 10 pièces maximum par chasseur et par jour au regard de la saison écourtée de 15 jours.

Le prélèvement autorisé de 20 pièces maximum par chasseur et par jour pour les espèces de limicoles confondues est maintenu avec la précision d’un sous-quota de 10 oiseaux pour les 3 espèces qui ont un niveau de population moyennement favorable : Petit chevalier à pattes jaunes, Pluvier argenté et Pluvier bronzé.

Les projets d’arrêtés préfectoraux peuvent être consultés et téléchargés sur le portail des services de l’État de Guadeloupe :

https://www.guadeloupe.gouv.fr/Politiques-publiques/Environnement/Chasse-Peche/Projets-d-AP-saison-de-chasse-2022-2023-Guadeloupe-et-Saint-Martin

ou

https://www.guadeloupe.gouv.fr/Publications/Enquetes-publiques-Consultations


Le public peut faire part de ses observations :

– par courrier électronique adressé à : chasse.guadeloupe@developpement-durable.gouv.fr
– par courrier adressé à : DEAL de Guadeloupe
Service Ressources naturelles / pôle biodiversité
Route de Saint Phy
97102 Basse-Terre

Partager la page

S'abonner

Sur le même sujet