Sargasses △ Bulletin spécial

Dans le cadre du plan national de prévention et de lutte contre les sargasses, Météo-France a été sollicité par le MTES (Ministère de la transition écologique et solidaire) en décembre 2018 pour la mise en place d’un bulletin de prévision des échouements des sargasses pour les territoires des Antilles et de la Guyane françaises.

Dès mars 2019 de premiers bulletins ont été réalisés s’appuyant, dans un premier temps sur des expertises externes (Nova Blue Environnement, CLS), et le modèle de dérive océanique de Météo-France (Mothy). En mars 2020, une première internalisation de l’expertise a été réalisée par Météo-France qui avait assuré la montée en compétence de ses équipes sur le sujet de l’observation et la dérive des sargasses.

Depuis mai 2022, Météo-France opère également l’ensemble de la chaîne de télédétection par satellite. C’est donc un ensemble d’acteurs des services centraux (Centre météorologique spatial de Lannion, Direction des Opérations Marines à Toulouse) et d’acteurs régionaux (Division Recherche et Développement et Unités climat, dérives océaniques) qui s’implique désormais dans le service actuellement délivré par Météo-France pour les Antilles françaises et pour la Guyane.

Par ailleurs la collaboration de Météo-France à des programmes de recherche se poursuit pour améliorer le service de prévisions et répondre aux divers enjeux de connaissance (courantologie côtière, observation et télédétection, amélioration de la dérive océanique, estimation de surface et quantité de sargasses échouées à la côte).

Mis en ligne depuis 2019 par les DEAL (Direction de l’Environnement, de l’Aménagement et du Logement) sur leurs sites internet, les bulletins sont également diffusés directement par mail aux acteurs de la gestion des échouements.

Depuis le lundi 18 juillet, Météo-France met les bulletins d’échouement de sargasses à disposition du grand public sur ses sites internet, dans la rubrique dédiée nommée "sargasses" ajoutée récemment : https://meteofrance.gp/.

Les bulletins de prévision des échouements de sargasses ne seront ainsi plus diffusés de manière bi-hebdomadaire sur le site Internet de la DEAL de la Guadeloupe.

La page « sargasses » s’étoffera également de rubriques permettant d’enrichir la compréhension grand public des échouements (articles dédiés notamment). Elle cherchera à apporter les dernières informations concernant les actions scientifiques de l’établissement pour l’amélioration progressive du service à des échelles littorales plus fines.

Partager la page

S'abonner

Sur le même sujet