SECURITE ROUTIERE

Nous avons tous été touchés hier par le décès du jeune cycliste Warren ERRIN, victime d’un accident de la route à la veille du départ du Tour de Guadeloupe jeudi dernier. Nous nous associons à la douleur de sa famille.
Ce décès porte interpelle car, symboliquement, il porte à 40 le nombre de tués sur les routes au 3 août 2016, le même nombre enregistré pour toute l’année 2015.
Les accidents de la route sont souvent la conséquence de mauvais comportements au volant (excès de vitesse, téléphone et sms au volant, dépassement dangereux, consommation d’alcool ou de produits stupéfiants, non port du casque ou de la ceinture, manque de vigilance, absence d’anticipation etc).

Quelques rappels pour protéger les usagers les plus vulnérables que sont les piétons et sportifs à pieds, les cyclistes, les cyclomotoristes, les motards :
 de la part des automobilistes : respecter l’intervalle de 1,50m hors agglomération et de 1m au minimum pour dépasser un piéton ou un deux-roues, rester concentré sur la conduite et respecter le code de la route
 de la part des usagers vulnérables : sur la voie publique, de jour comme de nuit, porter des équipements de sécurité (casque) et de visibilité fluorescents avec bandes rétro réfléchissantes (gilets, casquettes, bretelles, bracelets etc).
Les piétons : en l’absence de trottoir, se déplacer face à la route. En groupe de plus de 10, respecter le sens de la circulation routière.
Les cyclistes : en groupe, rouler à deux de front ou en file indienne. A plus de 10, scinder le groupe. Gilet obligatoire hors agglomération.
 l’éclairage, la visibilité du vélo, : feu blanc ou ou jaune à l’avant, feu rouge à l’arrière, catadioptres (à l’avant, à l’arrière, sur les roues et les pédales).
En téléchargement,

La sécurité routière est l’affaire de tous et demande l’implication de chaque individu. Chaque correction apportée est un pas vers plus de sécurité. Gageons que la mort du jeune Warren ERRIN ne sera pas vaine et permettra une prise de conscience collective : la route ne tue pas mais les mauvais comportements sur la route, oui.

La Coordination de la Sécurité routière,
Dina Latchoumaya
DEAL/FTES/CDSR
dina.latchoumaya@developpement-durable.gouv.fr

Partager la page

S'abonner

Sur le même sujet