Envoyer à un ami  Imprimer  Augmenter la taille du texte  Réduire la taille du texte  abonner article  desabonner article
Ressources naturelles et paysages

Consultez l’atlas des paysages

partager sur facebook partager sur twitter
publié le 21 mars 2018 (modifié le 13 mars 2019)

« Parmi les nombreux atouts dont dispose la Guadeloupe, ses paysages sont ceux auxquels on pense immédiatement. De fait, ils sont marqués par une diversité, une beauté et une richesse qui font de cet archipel un lieu unique et saisissant.

C’est dire que ces paysages, marqués, modelés, modifiés par la trace de l’homme, sont à préserver, à protéger, à valoriser ; ils sont à promouvoir et à partager. C’est le sens même de cet atlas : mieux connaître et faire connaitre les paysages de notre archipel. »
Introduction de l’Atlas des paysages. Préfet de Région, Amaury de Saint Quentin

Le paysage résulte de l’interaction continue entre les facteurs naturels et les activités humaines qui modèlent les territoires. Mais il est également associé à un ensemble de pratiques et d’usages, de valeurs et de représentations sociales. La prise en compte des paysages dans l’aménagement du territoire implique d’en comprendre les structures, d’en saisir les évolutions et les valeurs associées.

La construction de cette connaissance est l’objet des Atlas de paysages, qui visent à rendre compte de la singularité de chacun des paysages qui composent un territoire, selon trois modalités : identifier (délimiter une unité paysagère et la nommer), caractériser (décrire les structures paysagères) et qualifier (saisir les représentations sociales associées à une unité paysagère).

Chaque département a vocation à être couvert par un Atlas de paysages (même si son élaboration peut être conduite au niveau régional). Cette ambition est confortée par l’actualisation en 2015 de la méthode nationale d’élaboration des Atlas, et par la loi n° 2016-1087 du 8 août 2016 pour la reconquête de la biodiversité, de la nature et des paysages qui donne une assise juridique aux Atlas (Art. L. 350-1 B du code de l’environnement), et les positionne comme un document de connaissance partagée : sa réalisation s’opère ainsi "conjointement par l’État et les collectivités territoriales".

L’Atlas des paysages de l’archipel Guadeloupe a été édité en 2011 et conduit par la DEAL et le Conseil Régional. Réalisé par un groupement de bureaux d’études (Caraïbes Paysages, Atelier d’urbanisme C2R, ELAU, G. Louis, Ecce Terra), il est composé de 5 tomes résultant de 3 années de travail et propose à travers 1 100 pages près de 1 900 photographies, 290 cartes et croquis qui permettent d’en faciliter son appropriation.

Document de référence partagé par l’ensemble des acteurs du territoire, il a vocation à constituer un support pédagogique de connaissance sur les mécanismes de construction historique et les dynamiques d’évolution des paysages de l’archipel guadeloupéen.

Télécharger la présentation synthetique de l’atlas (format pdf - 5.4 Mo - 15/06/2018)

L’ensemble des 5 tomes est disponible en téléchargement sur le système d’information du développement durable de la Guadeloupe (SIDE).
(entrer "atlas des paysages" dans le moteur de recherche de la page d’accueil pour y accéder)