Envoyer à un ami  Imprimer  Augmenter la taille du texte  Réduire la taille du texte  abonner article  desabonner article
Transport, déplacements et sécurité routière

Développement d’un parc de véhicules rechargés par énergie électrique renouvelable

partager sur facebook partager sur twitter
publié le 3 février 2015

La finalité de la présente étude de faisabilité, confiée par la DÉAL au cabinet guyanais INGEKO, a pour objet de dimensionner un système de production à Énergie Renouvelable, destiné à alimenter le futur parc de véhicules électriques ou hybrides rechargeables des services de la DEAL et de la DAAF de la Guadeloupe.

Les contraintes à satisfaire sont :

  • le respect de la directive ministérielle de décembre 2012, qui vise au remplacement de 50% des parcs des services de l’État, par des véhicules électriques ou hybrides ;
  • l’optimisation des dépenses liées aux déplacements professionnels, obtenue par la réduction de la consommation de carburant ;
  • la réduction de l’impact environnemental, tant sur les émissions de polluants que de Gaz à Effet de Serre.

L’étude est organisée en quatre parties qui comprennent :

  • un état des lieux des parcs de véhicules actuels, des besoins de déplacement et des consommations énergétiques. Cette connaissance permet d’élaborer plusieurs scénarios d’évolution des parcs et de déterminer les besoins en énergies pour satisfaire la demande de la mobilité électrique ou hybride.
  • la définition du système photovoltaïque qui permettra de satisfaire les besoins en énergie du parc de véhicules, en s’intéressant aux impacts liés au site, aux descriptifs de la centrale photovoltaïque et des installations de stockage, et en listant les contraintes de maintenance et de suivi des installations.
  • l’évaluation des différents scénarios élaborés selon des critères de rentabilité économique et la vérification que leurs performances environnementales répondent aux enjeux de réduction des émissions de CO2 et de polluants atmosphériques.
  • une présentation des possibilités d’interconnexion de la centrale photovoltaïque avec le réseau électrique Guadeloupéen (prémisse d’un « smart grid » –réseau intelligent–) avec une proposition pour le déploiement d’un réseau d’infrastructures de recharge pour les véhicules électriques à l’échelle de l’île.

Les documents de l’étude :