Envoyer à un ami  Imprimer  Augmenter la taille du texte  Réduire la taille du texte  abonner article  desabonner article
Presse & communication

L’Association guadeloupéenne "AMAZONA" à l’honneur

partager sur facebook partager sur twitter
publié le 18 juillet 2014 (modifié le 18 septembre 2018)

Le 28 juin 2014, l’association AMAZONA représentée par sa présidente Frantz DELCROIX a été mise à l’honneur lors de la 3ème édition des "rencontres des associations". La DéAL, et historiquement la DIREN (Direction de l’Environnement), entretiennent des relations fortes avec AMAZONA depuis sa création en 1998.

Plutôt spécialisée dans les domaines de l’ornithologie (oiseaux), et pour ses compétences en la matière, cette association assure diverses études et des suivis sur les oiseaux. En outre, elle organise des manifestations comme la journée des oiseaux endémiques ou le Festival des oiseaux migrateurs. Ainsi sa contribution à l’éducation environnementale par l’information la sensibilisation du public n’est plus à démontrer. AMAZONA intervient en milieu scolaire ou dans le cadre d’événements annuels en Guadeloupe : Terra Festival, journées de l’environnement, …).
Particulièrement mobilisée sur la question de l’épandage aérien, AMAZONA est désormais bien implantée dans le paysage associatif guadeloupéen.
Son agrément au titre du Code de l’environnement a d’ailleurs été renouvelé en décembre 2013 pour 5 années.

Entretien avec la Présidente Frantz Delcroix :

Que signifie cette distinction pour AMAZONA ?
- C’est une belle reconnaissance de notre action depuis quinze ans : nos combats, notre amélioration de connaissances sur l’avifaune, nos activités auprès du grand public et des scolaires.

Depuis la date de création en 1998, quelles sont les plus grandes "batailles", les plus grandes "réussites" de AMAZONA ?
- Etre un interlocuteur privilégié pour tout ce qui concerne les oiseaux (CDCFS par exemple), dossier "épandage", pouvoir travailler avec les chasseurs pour une meilleure gestion des oiseaux migrateurs.

Vous avez deux marronniers annuels : Journée des oiseaux endémiques et Festival des oiseaux migrateurs. Pourquoi ces choix ? et quels enjeux pour l’archipel Guadeloupe ?
- Parce que nous ne restons pas repliés sur nous-mêmes, on s’inscrit dans un schéma plus régional, car ces deux festivals ont lieu en même temps partout dans la Caraïbe. AMAZONA a même été à l’initiative du Festival des Oiseaux Migrateurs pour toute la Caraïbe !

Éducation environnementale et vulgarisation des connaissances en Ornithologie : quel est le bilan?
- Chaque année en Guadeloupe, AMAZONA touche plusieurs centaines de scolaires grâce au soutiens financiers de la DEAL et du PNG. Nos actions sont très bien accueillies par les enseignants. Il faut continuer absolument car les jeunes guadeloupéens connaissent mieux la faune de métropole ou d’Afrique que celle de leur jardin et de leur forêt et ce n’est pas normal !

Et la présidente de conclure :
Je crois que l’on peut "faire bouger les choses grâce à la discussion et de bons messages" !

Le Logo AMAZONA  (nouvelle fenetre)
Le Logo AMAZONA

Propos recueillis par Nady Vial-Cabrera


Télécharger :