Envoyer à un ami  Imprimer  Augmenter la taille du texte  Réduire la taille du texte  abonner article  desabonner article
Ressources naturelles et paysages

Les 16 espèces de coraux (nouvellement) protégées

partager sur facebook partager sur twitter
publié le 15 mai 2017 (modifié le 31 juillet 2020)

Un nouvel arrêté ministériel de protection des coraux, adopté en avril 2017, a répondu aux obligations internationales de la France en matière de coraux découlant de la ratification du protocole SPAW*. Visant la protection de plusieurs espèces de coraux, il a été pris en application de l’article L411-1 du code de l’environnement, et s’applique aux territoires de la Guadeloupe, de la Martinique et de Saint-Martin.

Suite aux avis formulés par les comités scientifiques locaux des territoires concernés, et vu l’état de dégradation avancé des récifs coralliens de la Caraïbe, cet arrêté s’est voulu plus ambitieux que les engagements initiaux pris au titre du protocole SPAW : il vise en effet à protéger 12 espèces de coraux endémiques de la région Caraïbe, en plus des 4 espèces déjà annexées au protocole SPAW. Cette liste couvre ainsi l’essentiel des espèces de coraux constructeurs de récif de la région, ainsi que des espèces particulièrement rares.

Au total, ce sont donc 16 espèces de coraux des territoires de Guadeloupe, Martinique et Saint-Martin qui bénéficient d’une interdiction de mutilation, destruction, enlèvement de spécimens dans le milieu naturel, ainsi que d’une interdiction de transport, colportage, utilisation commerciale ou non, détention, mise en vente, vente ou achat de spécimens prélevés dans le milieu naturel.

Cet arrêté, signé le 25 avril 2017, constitue une véritable avancée pour la protection des coraux dans les Antilles françaises, et une innovation à l’échelle nationale.

Ce statut leur confère une protection stricte. Comme pour toute espèce protégée, des possibilités de dérogation à ce régime de protection stricte existent, mais s’inscrivent dans un cadre précis et sous le respect de certaines conditions.
Consulter la rubrique "Les dérogations à la protection des espèces de faune et de flore sauvages"

*La 8ème conférence des parties du protocole aires et espèces protégées (SPAW) de la convention de Carthagène pour la protection et la valorisation du milieu marin de la Caraïbe a adopté en 2014 une décision visant à inclure à l’annexe II du protocole plusieurs espèces en vue de leur protection stricte, parmi lesquelles 4 espèces de coraux.