Envoyer à un ami  Imprimer  Augmenter la taille du texte  Réduire la taille du texte  abonner article  desabonner article
Presse & communication

Tous mobilisés pour sécuriser l’alimentation en eau potable

partager sur facebook partager sur twitter
publié le 4 septembre 2014 (modifié le 26 septembre 2018)

L’Etat (préfecture/DEAL) a réuni tous les acteurs de l’eau (collectivités, exploitants, …) dès le début de l’année 2014, compte tenu des problèmes d’alimentation en eau potable (AEP) subis par une trop grande partie de la population. Il s’agissait d’identifier les principaux problèmes et de recenser les travaux à réaliser en priorité afin de sécuriser l’alimentation en eau potable des ménages.
Les travaux envisagés concernent tous les niveaux de l’alimentation en eau potable puisque les opérations sont prévues sur les prélèvements, la production, le stockage et les réseaux de distribution. Le coût prévisionnel des travaux les plus urgents, est estimé à 22 M€.

L’Etat, la Région et le Département se coordonnent pour mettre en œuvre ce plan de sécurisation de l’AEP de la Guadeloupe.
Le Conseil Général, via l’Office de l’Eau de la Guadeloupe (OEG), s’est engagé à financer de façon exceptionnelle certaines opérations à hauteur de 10 M€.
Le nouveau Conseil d’Administration de l’OEG installé le 16 juillet 2014, a validé le financement à hauteur de100 % de trois opérations significatives et d’intérêt communautaire :

  • La création d’une nouvelle usine de traitement au Moule,
  • Le renforcement de l’usine de Prise d’Eau à Lamentin,
  • L’installation d’un surpresseur à Cocoyer à Gosier.

Tous les acteurs publics en charge de l’eau ont été réunis le 1er septembre à la Cité des Métiers aux Abymes de manière à s’engager collectivement pour mettre en œuvre ce plan de sécurisation. En présence des représentants de l’Etat (Préfecture/DEAL), le président de Région s’est engagé à octroyer 22 M€ pour les travaux prioritaires sur l’ensemble du territoire. L’Office de l’Eau, présidée par le président du Département, est pressenti pour assurer la maîtrise d’ouvrage déléguée de ces travaux qui devraient s’étaler sur trois ans.
L’enjeu est de parvenir à ce que les travaux programmés soient terminés avant le prochain Carême 2015. Ces réalisations amélioreront l’AEP des communes les plus touchées par le manque d’eau et qui subissent actuellement les tours d’eau.

Les collectivités compétentes sur l’eau potable ont la charge d’élaborer avec le soutien des services de l’Etat, l’OEG et du Conseil Général, les dossiers techniques et financiers. C’est dans cet objectif que la Préfète de Guadeloupe a transmis aux collectivités compétentes sur l’eau potable, le plan de sécurisation de l’Alimentation en Eau Potable (AEP) en téléchargement ci-après.


Télécharger :