Envoyer à un ami  Imprimer  Augmenter la taille du texte  Réduire la taille du texte  abonner article  desabonner article
Presse & communication

Contre le Chikungunya et les Moutisques

partager sur facebook partager sur twitter
publié le 12 février 2014 (modifié le 18 septembre 2018)

Contre le "Chikungunya" et les moustiques, avec les équipes techniques de notre commune, supprimons les gîtes larvaires auprès de chez nous !
Dans le cadre du plan d’actions de prévention de l’épidémie de Chikungunya piloté par la préfecture, la sensibilisation du public est essentielle pour lutter contre le moustique vecteur (fumigation, destruction des gîtes larvaires potentiels, etc.).

Avec un nombre croissant de personnes touchées par le virus du Chikungunya, le développement d’une épidémie en Guadeloupe est attendue. Il s’agit donc de se mobiliser afin d’agir de manière efficace et coordonnée sur l’ensemble du territoire de l’archipel.

C’est pour cela que la DEAL a proposé de cibler les établissements scolaires et le grand public en organisant des "journées régionales de prévention contre le Chikungunya et de lutte contre le moustique". Des actions sous co-pilotage DéAL-ARS, en lien très étroit avec les collectivités locales.

Pour la cause "Santé publique" : Tous mobilisés les 14 et 15 février 2014

Sur l’ensemble du territoire y compris les îles du sud, l’objectif est de provoquer un déclic (électro-choc) citoyen pour faire changer les mauvais comportements, grâce à une action"coup de poing" en milieu scolaire le vendredi 14 février. Elle se prolongera par d’autres initiatives couplées à des opérations de "nettoyage", le samedi 15 février, sur des sites particulièrement choisis. L’enjeu étant de fédérer le maximum d’acteurs partenaires impliqués (citoyens, associations, services techniques des municipalités, services de l’État et établissements publics..).

Nettoyer toute la Guadeloupe de ses gîtes larvaires ! Voilà notre ambition …

L’action de nettoyage demande la participation de la population afin d’éliminer le maximum de gîtes dans son environnement domestique. C’est pour cela que la DéAL a activé le réseau "Environnement" des collectivités qui acceptent de réaliser une action forte d’élimination d’encombrants métalliques, des Véhicules Hors d’Usage (VHU) et autres objets constituant des gîtes larvaires potentiels sur des zones préalablement définis avec l’ARS, la municipalité et des acteurs du territoire, les gestionnaires d’espaces naturels.
Le dispositif retenu consiste à :
- mettre à disposition des bennes,
- mobiliser des entreprises d’enlèvements d’encombrants en coordination avec le Conseil Régional,
- prendre l’attache des réseaux associatifs et des partenaires publics.
Sur le terrain, la clé de voûte du système repose sur la volonté et la mobilisation des services techniques des municipalités, des associations de proximité et des citoyens volontaires.

Tous ensemble contre les Moustiques

Réunis en comité de pilotage, sous le pilotage de la Préfète de région, plusieurs acteurs publics agissent de manière coordonnée en soutien à l’Agence Régionale de Santé : DEAL, Région, ADEME, Association des maires, IREPS, Parc National, Rectorat.
Annou woulé ansanm ansanm
Dossier de presse (format pdf - 95 ko - 13/02/2014)

Le point épidémiologique du CIRE (Cellule Inter Régionale Épidémiologie) Antilles-Guyane sur le Chikungunya dans les Antilles-Guyane :ici.

 

Référent DEAL : Louis Redaud, chef de la Mission Développement Durable et Evaluation Environnementale.


Télécharger :