Envoyer à un ami  Imprimer  Augmenter la taille du texte  Réduire la taille du texte  abonner article  desabonner article
Presse & communication

La sécurité routière : la DEAL renouvelle l’équipe l

partager sur facebook partager sur twitter
publié le 26 janvier 2015 (modifié le 18 septembre 2018)

Depuis le 1er janvier 2015, l’équipe de la cellule départementale de la sécurité routière (CDSR) est renouvelée au sein de la direction de l’Environnement, de l’Aménagement et du Logement (DEAL).
Fabrice Douglas, coordinateur "sécurité routière", s’appuie sur une équipe composée de Dina Latchoumaya (adjointe), Aldric N’Guyen-Van-Ky (responsable de l’Observatoire de la sécurité routière), Liliane Matou (assistante de l’Unité) .
Interrogé sur l’importance qu’il accorde à sa mission de "coordinateur sécurité routière", Fabrice Douglas commence d’abord par saluer le travail déjà effectué. Il est conscient de tout ce qui reste encore à accomplir ; car la lutte contre l’insécurité routière est perpétuelle. Une vie perdue sur la route est toujours de trop.
C’est à cette fin, que l’État Préfecture / DEAL, les partenaires de la sécurité, s’allient pour renforcer la prévention et la sensibilisation des usagers de la route.

Tirer des enseignements du bilan 2014

Fabrice Douglas constate « une baisse légère en terme de mortalité sur les routes avec un chiffre provisoire de 57 tués au 31/12/2014,
comparativement au bilan définitif de 60 tués en 2013. Parmi ces 57 tués, on dénombre 21 en VL (véhicule léger), 9 en moto, 13 en cyclo, 13 piétons et 1 en quad. Les usagers vulnérables (deux-roues et piétons) représentent ainsi 63% des tués ; pourtant l’accident mortel aurait souvent pu être évité, soit par le port du casque ou soit par une meilleure visibilité.
Il est à noter aussi une baisse de -2% des accidents avec 344 Accidents en 2014 contre 350 en 2013 ; et une hausse de 4% du nombre de victimes*, soit 520 au lieu de 498 en 2013.
*Victimes= tués + blessés
 [1]

En Guadeloupe, Fabrice Douglas déplore les "mauvais comportements au volant" de conducteurs inciviques. En effet, "Chaque automobiliste se doit d’être attentif aux dangers de la route et de manière exemplaire".

La lutte contre l’insécurité routière se gagnera grâce à la mise en synergie des acteurs. Ils se doivent de conjuguer leurs efforts en mutualisant les moyens de communication publique afin de mieux diffuser des messages de sensibilisation et des règles de bonne conduite.
D’ailleurs, l’implication citoyenne est recherchée par l’Etat Préfecture / DéAL, lors des événementiels dédiés à la sécurité routière.

En 2015, le coordinateur de la Sécurité routière souhaite à chaque usager de la route une bonne année. L’équipe de la DEAL, affiche l’ambition de rendre les routes de Guadeloupe plus sûres et de contribuer à faire baisser le nombre d’accidents et de tués. Restons unis pour gagner la lutte contre l’insécurité routière en Guadeloupe.

Adresse courriel à votre disposition :
cdsr.ftes.deal-guadeloupe@developpement-durable.gouv.fr
Sources : FTES/CDSR

Sécurité Routière : Tous Responsables

Action_sensibilisation_jarry17122014.jpg  en grand format (nouvelle fenêtre)
Action_sensibilisation_jarry17122014.jpg
Action de sensibilisation le 17 décembre 2014 à Jarry
IMG_0182.jpg  en grand format (nouvelle fenêtre)
IMG_0182.jpg
Action de sensibilisation du 10 octobre 2014 à Petit-Bourg

[1À NOTER : le nombre de tués encore trop élevé en Guadeloupe, au regard des trois autres départements et notamment ceux d’Outre-Mer :
Au 31/12/2013, Martinique : 28 tués // Guyane : 27 // Ile de la Réunion : 39.