Envoyer à un ami  Imprimer  Augmenter la taille du texte  Réduire la taille du texte  abonner article  desabonner article
Presse & communication

Prévention routière : les usagers vulnérables d’abord !

partager sur facebook partager sur twitter
publié le 23 avril 2015 (modifié le 18 septembre 2018)

Rappeler les règles élémentaires de survie sur la route, c’est aussi intégrer des règles de sécurité routière.
Quand on interroge l’observatoire de la sécurité routière de l’Etat hébergé en DEAL, les statistiques 2014 font état de 13 piétons ayant perdu la vie sur les routes de Guadeloupe. Ils représentent près d’un quart des morts sur la route et un tiers des tués de nuit. Dans la plupart des cas, le piéton se fait faucher par un engin motorisé par manque de visibilité et/ou d’aménagement.

Sous l’égide de la préfecture, la DEAL a souhaité enrayer cette hécatombe en portant l’accent sur la prévention des usagers vulnérables et en particulier les piétons, ces derniers devant être plus visibles dès la tombée de la nuit. Ainsi, les deux actions de sensibilisation de février et mars dernier ont eu un impact fort. Celle de Baie Mahault le 26 février 2015 et ensuite Gourbeyre le 27 mars 2015.
L’objectif était de choisir un site fréquenté et peu éclairé afin de rappeler aux piétons les règles élémentaires à respecter pour garantir leur sécurité et leur offrir un accessoire “retro-réfléchissant”, tels que gilets, bracelets ou bretelles.

Rappel des quelques règles de sécurité routière

Sur les routes de campagne : hors agglomération, se tenir près du bord gauche de la chaussée sauf circonstances particulières (manque de visibilité, zone de travaux…). (art. R412-36 du code de la route) ;
Utiliser les passages pour piétons pour traverser ou rechercher l’endroit le plus sûr en l’absence de passage pour piétons ;
Porter des vêtements clairs ou des accessoires rétro-réfléchissants.



3 Questions posées à Fabrice Douglas, responsable de la cellule départementale Sécurité Routière de la DEAL :
En quoi cette énième initiative est-elle différente des autres ? 
« La visibilité des usagers vulnérables, au vu du bilan de l’accidentalité 2014, a été définie avec le Directeur de Cabinet de la Préfecture comme un des enjeux prioritaires pour 2015.Une série d’actions a été programmée en ce sens afin de sensibiliser un large public. Cette action est l’acte 2 de l’opération intitulée « Usagers, vulnérables, soyez, flashy, restez en vie » visant à sensibiliser, après ceux de Baie-Mahault, les usagers piétons de la route de la région sud basse-terrienne. »

Comment s’articule l’intervention de la DEAL auprès de la direction du cabinet du Préfet de région ?
« La DEAL via la coordination départementale de la sécurité routière assiste le Directeur de Cabinet de la préfecture dans la mise en œuvre de la politique locale de la sécurité routière. C’est tout naturellement qu’elle propose, prépare et met en pratique les actions de prévention réalisées sur le terrain. »

Quelles sont les réactions des usagers rencontrés sur le terrain ?
Surprise et satisfaction ! La trentaine d’usagers sensibilisés a semblé adhérer parfaitement à la cause défendue lors de cette opération. Ils ont promis de passer le message aux autres usagers vulnérables.
Donc, la DEAL reste mobilisée afin de poursuivre les actions de sensibilisation et de communication, au plus près des usagers de la route !