Envoyer à un ami  Imprimer la page (ouverture nouvelle fenêtre)  Augmenter la taille du texte  Réduire la taille du texte  abonner rubrique  desabonner rubrique
Ressources naturelles et paysages
 

Suivi de la qualité des sédiments portuaires

La DEAL réalise depuis 2014 le suivi de la qualité des sédiments du port de commerce de Pointe à Pitre et de la marina de Bas-du-Fort. Ces 2 ports ont été retenus au niveau national dans le cadre d’un programme de surveillance appelé REPOM (réseau de surveillance de la qualité des sédiments dans les ports maritimes).
Ce suivi est effectué tous les 3 ans ; la deuxième campagne a été réalisée au début de l’année 2017.

La finalité de ce réseau de surveillance est, en suivant l’évolution de la qualité des sédiments, d’évaluer l’impact de ces installations portuaires sur le milieu. Il permet en particulier d’identifier les éventuelles pollutions afin de pouvoir orienter l’action des services en charge de police de l’eau dans leurs échanges avec les gestionnaires de ces ports, ainsi que dans l’instruction des dossiers loi sur l’eau de travaux portuaires (dragage et immersion des sédiments dragués notamment).

Sur chaque port, les analyses sont réalisées sur un échantillon constitué de plusieurs prélèvements élémentaires à des endroits représentatifs de l’activité sur le port.
Les substances recherchées dans les sédiments sont les suivantes :

  • éléments traces métalliques,
  • hydrocarbures polycycliques aromatiques (HAP),
  • organostanniques (TBT en particulier),
  • organochlorés et apparentés (PCB en particulier),
  • phénols et dérivés,
  • composés bromés,
  • phtalates,
  • composés perfluorés,
  • dioxines,
  • furanes.

Le tableau ci-dessous synthétise les principaux résultats. Les valeurs mesurées pour les polluants rencontrés sont comparées aux valeurs de référence quand elles existent (seuils N1 et N2 de l’arrêté du 9 août 2006).
On constate que les valeurs de 2017 sont globalement en hausse par rapport à celles mesurées en 2014.
Pour les organophosphorés, les phénols, les composés perfluorés et bromés, les valeurs mesurées sont pour la plupart inférieures aux limites de quantification du laboratoire d’analyse.

Evolutions REPOM entre 2014 et 2020
Port de commerce de Pointe-à-PitreMarina de Bas-du-Fort
2014 cuivre (>N1)
certains HAP (>N1)
cuivre (>N2)
TBT (>N2)
2017 mercure (>N1) (en hausse) cuivre (>N2 ) (en hausse)
TBT (>N2) (en hausse)
certains PCB ( N1) (en hausse)


Pour en savoir plus :
Information sur les deux ports visés : site de Guadeloupe Port Caraïbes.
Rapport REPOM Guadeloupe - CREOCEAN - Rapport d’étude 2014.
Rapport REPOM Guadeloupe - CREOCEAN - Rapport avril 2017.